Festival Merveilles de sable

THÉMATIQUE

THÉMATIQUE

image4

Chaque année, Merveilles de sable se renouvèle en vous proposant une thématique et des animations particulières, afin de vous faire vivre une programmation stimulante et innovante, proposant une foule d’activités encadrant des sculptures de sable exceptionnelles et des activités nautiques pour toute la famille.

Rendez-vous sur la page «Programmation» pour y connaitre la programmation 2017 sous le thème du « EAU CANADA! Notre histoire canadienne au fil de l’eau ».

Un sable particulier pour la sculpture…

Les sculpteurs de sable sont d’incroyables artistes et arrivent à obtenir un degré de précision inouï! Mais pour réaliser de telles œuvres, il faut un sable bien particulier. Bien qu’il ressemble à s’y méprendre au sable que l’on peut retrouver sur les plages, le sable pour les sculptures professionnelles est particulier : ses grains sont carrés. Cette forme lui permet de mieux “s’emboiter”, se compacter facilement et, finalement, obtenir une structure extrêmement solide.

En fonction des conditions météorologiques et du soin apporté par les sculpteurs lors de la compaction et de l’entretien, les sculptures peuvent durer plusieurs semaines voire même plusieurs mois, comme c’est le cas des impressionnantes expositions présentées en France (exposition du Touquet Paris-Plage et au Portugal).

Des dizaines de tonnes de sable pour réaliser une seule structure…

Certaines des œuvres réalisées n’utilisent que quelques kilos de sable mais les plus grosses vont jusqu’à des dizaines de tonnes! Pour réaliser la somptueuse pièce maîtresse de l’édition 2016, les artistes sculpteront près de 30-40 tonnes de sable, et ce, pendant plus de 60 heures.

La compaction, une étape indispensable…

La première étape de la sculpture de sable, et peut-être la plus importante, est la compaction. Le sable est disposé dans différents moules en bois de formes et de hauteurs variables selon la forme finale souhaitée. Le sable est régulièrement arrosé et tassé afin qu’il se compacte. Une fois toutes les formes de sable remplies et le sable bien compacté, les sculpteurs peuvent enfin commencer à sculpter en débutant toujours par le haut de la sculpture.

Des outils à portée de main…

Mis à part les camions et la machinerie lourde utilisée pour le transport de sable, les outils ensuite privilégiés par les sculpteurs sont des outils de la vie courante. Ils utilisent bien sûr pelles, râteaux et seaux mais aussi truelles de maçon, couteaux et même des pailles dépendamment de la technique utilisée et des résultats souhaités! Des outils que vous avez certainement chez vous!

Le saviez-vous ?

  • Au total, le site du Lac-Beauchamp accueille annuellement 200 tonnes de sable pour cette activité. Apporté spécialement pour l’occasion sur le site, il repart une fois le festival terminé afin de ne pas avoir d’impacts négatifs sur le lac et l’environnement.

RETOUR